Pierre Valdo - Rapport d'activité associatif 2021

Rapport d’activité associatif 2021

Crédit photos : Entraide Pierre Valdo Illustration couverture : iStock Conception graphique : Franck Perrot Design 06 75 05 04 26 - contact@fperrotdesign.fr Impression en 200 exemplaires, Aux arts graphiques 21 Rue Victor Grignard, 42000 Saint-Étienne 04 77 93 59 99 C008924

Entraide Pierre Valdo • Rapport d’activité 2021 3 SOMMAIRE  Le mot de la présidente du conseil d'administration.. 4  L’interview du directeur général. ............................. 5 1 L'ASSOCIATION 1.1  Présentation................................................... 6 1.2  Les membres du conseil d’administration. .. 7 1.3  L’organisation................................................ 8 1.4  Les chiffres clés............................................10 1.5  L’implantation...............................................11 1.6  Les dates clés.. .............................................12 1.7  La vie associative..........................................14 2 LES TEMPS FORTS DE L’ANNÉE 2021 2.1  Éléments de contexte : la reprise de la demande d’asile en France et la stabilité du taux de protection en 2021. .....................18 2.2  L’implication de l’association dans la gestion de la situation sanitaire Covid-19. .......................................................20 2.3  L’accueil de ressortissants afghans dans l’agglomération grenobloise (opération APAGAN).....................................22 2.4  La consolidation des dispositifs existants et le développement d’activités innovantes. ..................................22 2.5  Une démarche partenariale très active et à plusieurs niveaux...................................26 2.6  Les autres développements importants. .....29 3 LES ACTIVITÉS EN 2021 3.1  L’intégration des BPI....................................31 3.2  L’asile............................................................40 3.3  L’insertion, l’urgence et la mise à l'abri. .....49 3.4  L’enfance et les jeunes majeurs. .................57 3.5  Le sanitaire........................................................ 65 4 LES MOYENS 4.1  Les ressources humaines. ...........................68 4.2  Les finances, l’immobilier et le support. .....71 4.3  La qualité, l’audit et le système d’information.................................................75 4.4  L’innovation, le développement, la communication. ........................................78 5 LES PERSPECTIVES.................................. 83  GLOSSAIRE. ......................................................... 88 RAPPORT D'ACTIVITÉ 2021

4 Entraide Pierre Valdo • Rapport d’activité 2021   LE MOT DE LA PRÉSIDENTE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION Martine CHAUVINC CHIFFE Le présent rapport rend compte des nombreuses activités et initiatives développées tout au long de l’année 2021 par l’association Entraide Pierre Valdo et ses équipes de professionnels et bénévoles. Alors que l’année 2021 est restée très impactée par les contingences d’une situation sanitaire évolutive, l’association Entraide Pierre Valdo et ses équipes ont poursuivi avec détermination l’accomplissement au quotidien des missions d’hébergement et d’accompagnement social. Ce rapport annuel rend compte du souci qui a été le nôtre de préserver d’une part le lien social et d’autre part, la dynamique partenariale, tant sur le plan local qu’à plus grande échelle. Il met également en relief le savoir-faire et le sens de l’engagement au service de l’intérêt général et des publics les plus vulnérables. Nous vous remercions pour l’intérêt que vous portez aux actions et réalisations de l’Entraide Pierre Valdo ; nous vous en souhaitons une bonne et agréable lecture. Avec tous les membres du Conseil d’administration, Martine CHAUVINC CHIFFE, Présidente.

Entraide Pierre Valdo • Rapport d’activité 2021 5  L’INTERVIEW DU DIRECTEUR GÉNÉRAL Vous avez été nommé directeur général de l’Entraide Pierre Valdo en octobre 2021 alors que vous partagiez la direction jusqu’à cette date : quelles sont les évolutions principales? Effectivement, membre de la Direction Générale depuis 2013, j’assure seul depuis le 1er octobre 2021 la fonction de Directeur Général. Cela correspond à la nécessité d’accompagner le développement de l’association, avec une vision plus globale et multidimensionnelle des activités, de la gestion des ressources humaines et de l’assise financière. Cela permet plus largement de renforcer la prise de décisions opérationnelle mais aussi les arbitrages à poser pour la bonne réalisation des grandes orientations définies par le conseil d’administration. Vous avez fait le tour de tous les sites de l’association fin 2021 pour construire le plan d’action 2022-2024 : quels sont les faits qui vous ont marqué lors de vos rencontres avec les équipes ? Ce qui m’a importé, ce sont les points communs malgré la diversité, les spécificités, les singularités de nos missions et de nos territoires : l’engagement de nos professionnels, leur conscience professionnelle, leur rigueur ; la solidarité des équipes, leur bienveillance ; l’exigence de maintenir une prise en charge de qualité de l’action menée à l’endroit des personnes que nous accompagnons. Ces valeurs m’ont touché et nous obligent car ce sont les salariés qui font l’association d’aujourd’hui et qui feront l’Entraide Pierre Valdo de demain. Et il y a déjà des conséquences de ces rencontres, une mise en œuvre concrète grâce à ces échanges riches : à compter du printemps 2022, la mise en place d’un système de ticket juridique, la formation juridique avec plusieurs sessions qui s’organisent au profit des équipes, la lettre d’information avec déjà 3 numéros diffusés. À cela s’ajoute une démarche de communication interne renforcée afin que les salariés aient tous la possibilité de participer à un projet commun, car les femmes et les hommes de l’association en sont la première richesse. Comment qualifieriez-vous l’année 2021 au sein de l’Entraide Pierre Valdo ? À mon sens, ce qui caractérise l’année 2021, c’est l’élan collectif qui va nous permettre d’envisager sereinement l’horizon 2022-2024 de notre association. Et le point culminant, le plus marquant, a été les rencontres avec les équipes sur les lieux de travail, avec un objectif qui était « Construisons ensemble l’association de demain ». À partir de fin 2021, on commençait à avoir un peu « d’oxygène », entrevoyant ainsi la sortie de crise sanitaire, et ces moments ont montré une dynamique et un élan collectif, le désir d’être acteurs ensemble pour que l’association puisse développer toujours mieux son projet associatif dans le cadre d’un nouvel élan. Sid-Ali ZAïR

6 Entraide Pierre Valdo • Rapport d’activité 2021 CHAP. I  L’association L’Entraide Pierre Valdo est une association loi 1901 dont l’objet est l’accueil, l’intégration et l’insertion socio-professionnelle de personnes vulnérables et / ou en demande de protection et ce, sans distinction de nationalité d’origine, de genre, de convictions religieuses ou politiques. Depuis plus de 47 ans, son action se réalise dans le cadre d’une mission d’intérêt général, dans le plein respect des exigences législatives et réglementaires applicables. L’Entraide Pierre Valdo travaille en relation de confiance avec les pouvoirs publics et l’ensemble des acteurs institutionnels et associatifs. 1.1 PRÉSENTATION L’intégration des réfugiés statutaires et l’accompagnement des personnes en cours de procédure de demande d’asile. L’inclusion sociale et professionnelle de personnes en situation de grande difficulté (hébergement et lutte contre les exclusions). L’enfance et la jeunesse: accueil de loisirs sans hébergement d’enfants de 3 à 15 ans issus de milieux sociaux différents ; actions spécialisées à destination des mineurs confiés par les services de la protection de l’enfance ; service d’accompagnement pour l’insertion socioprofessionnelle des jeunes majeurs. Les principales missions de l’association

Entraide Pierre Valdo • Rapport d’activité 2021 7 CHAP. I  L’association Au 21 septembre 2021 1.2 LES MEMBRES DU CONSEIL D’ADMINISTRATION SECRÉTAIRE Michèle VENDRELY Chazay-d’Azergue Enseignante retraitée TRÉSORIER Laurent NOUIS Chazelles-sur-Lyon Retraité du secteur bancaire VICE-PRÉSIDENT Roland REBOUL Saint-Étienne Chef d’entreprise retraité Cofondateur de l’Entraide Pierre Valdo PRÉSIDENTE Martine CHAUVINC CHIFFE Le Chambon-sur-Lignon Enseignante retraitée ADMINISTRATEURS Mory DORE Saint-Priest-en-Jarez Cadre financier du secteur bancaire Pascal CALUORI Moirans Cadre du secteur associatif retraité Pierre MARET Le Chambon-sur-Lignon Enseignant universitaire Jean-Michel NOIRARD Craponne Retraité du secteur bancaire Paul SAUMET Saint-Étienne Enseignant en Lycée Professeur relais auprès du Mémorial de la Résistance et de la Déportation de la Loire

8 Entraide Pierre Valdo • Rapport d’activité 2021 CHAP. I  L’association Coordination Réinstallation Comptabilité Protection enfance Collectif CADA 43 – 07 SPADA Espace Pierre Valdo Protection enfance Paradis / Nouvelle CAES Gambetta et Gallia Référent administratif Dispositif Covid Qualité Paie PÔLE INNOVATION DÉVELOPPEMENT COMMUNICATION PÔLE FINANCIER PÔLE QUALITÉ / AUDIT SYSTÈME D’INFORMATION PÔLE RESSOURCES HUMAINES PÔLE 5 PÔLE 3 PÔLE 1 PÔLE 2 PÔLE 4 PÔLE 6 DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL CONSEIL D’ADMINISTRATION BUREAU DIRECTEUR GÉNÉRAL 1.3 L’ORGANISATION DE L’ENTRAIDE PIERRE VALDO

Entraide Pierre Valdo • Rapport d’activité 2021 9 CHAP. I  L’association Juridique Demandeur d’asile Projet Recherche & Développement Protection enfance Diffus 42 Protection enfance Diffus 69 CADA - HUDA Nord HUDA Andrézieux CHP - AILE - DI Réinstallation CPH - REPI Réinstallation - 43 CPH - 07 Réinstallation - 48 CHRS - IML CADA La Tour-en-Jarez CADA Saint-Étienne Firminy HUDA Saint-Étienne CPH HU - ARUP Givors DHU Bron DHU Viricel Protection enfance Broquetons / Guarrigues Protection enfance Carpentras / Avignon Protection enfance Rougiers CADA - CPH HUDA La Pause - AFPA Formation juridique Information Communication Comptabilité Support Service technique ASSAJIE CPH - AGIR 84 Réinstallation Relocalisation CHRS Urgence HU Pasô Accueil de nuit HU dispositif hôtelier Projet socio-administratif HUDA TEH Victoria HUDA Miramas Salon-de-Provence AGIL 30 Relocalisation HUDA Eisenhower Informatique

10 Entraide Pierre Valdo • Rapport d’activité 2021 CHAP. I  L’association Au 31 décembre 2021 1.4 LES CHIFFRES CLÉS Personnes vaccinées contre le Covid-19 en Vaucluse en 2021 Places « MATER » dans la Loire Places agréées en CPH (6) Places HUDA FVV / TEH en Isère Départements d’implantation sur 3 régions (AURA, PACA, Occitanie) Salariés (+ des dizaines de bénévoles) Places de CHRS et d'hébergement d’urgence (HU) + appartements IML, etc. Places de mise à l’abri en Isère + accueil de nuit Places MECS généralistes (Vaucluse) Places en protection de l’enfance MNA : Loire, Vaucluse, Rhône Sites d’implantation Appartements en diffus C Jeunes majeurs du dispositif ASSAJIE en Vaucluse Enfants accueillis à l’Espace Pierre Valdo (ALSH, ALAE, Lyon) BPI accueillis en Haute- Loire (programme permanent HCR réPI) BPI dispositifs spécialisés (AILE, AGIR, AGIL, etc.) BPI réinstallés depuis 2016 (programme non permanent) Places relevant de l’asile (CAES, CADA, HUDA)

Entraide Pierre Valdo • Rapport d’activité 2021 11 CHAP. I  L’association 1.5 L’IMPLANTATION 42 43 69 07 13 84 38 30 Gard : implantation en 2021

12 Entraide Pierre Valdo • Rapport d’activité 2021 CHAP. I  L’association 1980 1990 1970 1.6 LES DATES CLÉS Premières implantations par département Création du Centre Pierre Valdo 1972  Dates fondatrices Domaines d’activité Réfugiés / Asile 1974  Rhône 1972  Loire 1995  Enfance Loisirs 1972 

Entraide Pierre Valdo • Rapport d’activité 2021 13 CHAP. I  L’association 2000 2010 2020 Création de l’Entraide Pierre Valdo avec la reprise des activités du Centre Pierre Valdo 2001  Fusion entre l’Entraide Pierre Valdo et La Relève 2021  Reprise du CHRS de l’Association Familiale Protestante de Saint-Étienne 2016  Protection de l’enfance 2010  Insertion / Urgence 2006  Haute-Loire 2000  Vaucluse 2016  Ardèche 2012  Isère 2018  Gard 2021  Bouches-du-Rhône 2020 

14 Entraide Pierre Valdo • Rapport d’activité 2021 CHAP. I  L’association 1.7 LA VIE ASSOCIATIVE La fusion Entraide Pierre Valdo / La Relève au 1er janvier 2021 Après une période en mandat de gestion sur le second semestre de 2020, les deux associations ont tenu chacune en décembre 2020 une assemblée générale extraordinaire, ce qui a permis d’acter juridiquement le traité de fusion-absorption, devenu effectif au 1er janvier 2021. Dans ce cadre, ce sont 35 salariés de La Relève qui ont rejoint l’Entraide Pierre Valdo au 1er janvier 2021. Le moment est important pour l’histoire institutionnelle des deux associations qui intervenaient sur les mêmes champs d’activité. Cette fusion a ouvert de nombreuses perspectives pour renforcer nos actions d’accompagnement social et d’hébergement des publics vulnérables en Isère. Ce projet s’appuie sur les 67 ans d’expérience de La Relève sur le territoire Isérois. Il est aussi l’occasion d’intégrer l’un des anciens administrateurs de la Relève au conseil d’administration de l’Entraide Pierre Valdo et de ce fait d’œuvrer au renforcement de l’entité associative. Les administrateurs ont poursuivi leurs travaux durant l’année 2021 en se réunissant régulièrement pour élaborer et suivre les orientations stratégiques de l’association. Ce sont 8 administrateurs bénévoles qui ont donné vie à 7 conseils d’administration réunis à une fréquence bimestrielle. Le bureau de l’association, composé de 5 membres du conseil d’administration (présidente, vice-président, trésorier, secrétaire, trésorier adjoint), s’est réuni 21 fois avec une fréquence bimensuelle. Les thématiques abordées ont trait aux principaux choix stratégiques à acter - en particulier lors du lancement de nouveaux établissements ou services, au pilotage de l’association dans ses activités existantes et à la structuration à venir - notamment avec la prise en compte du développement des actions menées. Le conseil d’administration a soutenu les professionnels dans les choix à réaliser au moment de l’ouverture de nouveaux sites et l’intervention dans des domaines parfois nouveaux. En particulier, pour l’année 2021, il faut souligner l’intégration des salariés de l’ancienne association La Relève sur le département de l’Isère et la poursuite des actions pour les personnes confrontées à l’épidémie de Covid-19. Le conseil d’administration a ainsi accompagné l’évolution de l’association dans des champs qui font référence à l’urgence sociale et au traitement de situations sensibles. Pour ce faire, grâce au travail quotidien de l’ensemble des salariés au plus près des personnes prises en charge, l’association a pu compter sur la confiance et l’appui des pouvoirs publics et des collectivités locales. Réunion du bureau

Entraide Pierre Valdo • Rapport d’activité 2021 1.7 LA VIE ASSOCIATIVE 15 CHAP. I  L’association L’organisation comptable L’association a décidé de pérenniser les postes au sein du service comptable et de s’adjoindre une seconde cheffe de service de manière à renforcer les moyens humains dans ce secteur qui doit assurer, pour l’ensemble des établissements et services de l’association, la rigueur qui sied à tout gestionnaire de fonds publics. Dans ce même élan, un travail de fond a été engagé, en lien avec l’expert-comptable et le commissaire aux comptes, pour faire évoluer les outils et les procédures et les rendre adaptés à la taille de l’association. Il s’agit de soutenir les actions de terrain au moyen d’un service rendu par le siège au travers d’une mutualisation des ressources spécialisées en matière comptable. Le dialogue social Tout au long de l’année, l’association a été sollicitée dans sa fonction d’employeur pour assurer le dialogue social avec les Instances Représentatives du Personnel (IRP). Les réunions mensuelles avec le Conseil Social et Économique (CSE), corps intermédiaire par excellence, ont permis d’échanger sur les thématiques qui questionnent les salariés et d’assurer des allers-retours avec eux par le biais de cette instance dont c’est la vocation. Par ailleurs, 3 accords d’entreprises ont été signés en 2021 avec la délégation syndicale : en octobre sur la mise en place de la commission Santé, Sécurité et Conditions de Travail ainsi que sur les heures de délégations des élus du CSE ; en novembre sur le versement de la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat. L’évolution de la direction de l’association Le conseil d’administration a décidé au cours de l’année de faire évoluer la direction de l’association. Ainsi, la direction générale est désormais occupée par un seul directeur général. En même temps, un poste de délégué général, en charge de la vie associative et des relations sociales, et un poste de directrice des ressources humaines ont été créés. Cette évolution représente une constante adaptation de l’association à son développement et le renforcement du service rendu par le siège à l’ensemble des sites d’activités présents sur le territoire.

16 Entraide Pierre Valdo • Rapport d’activité 2021 1.7 LA VIE ASSOCIATIVE CHAP. I  L’association Les enjeux immobiliers Parmi les principales missions de l’Entraide Pierre Valdo figure l’hébergement des personnes ne disposant pas d’un domicile, qu’elles soient dans un parcours d’asile ou en insertion sociale. Pour assurer la mise à l’abri de ces populations, l’association s’appuie sur un partenariat de longue date avec les bailleurs sociaux implantés et reconnus sur l’ensemble de nos territoires d’intervention. Les logements du parc privé sont également mobilisés, en particulier pour assurer une mixité de peuplement dans les divers lieux d’habitat. Néanmoins, depuis quelques années se pose avec acuité la problématique de la captation des logements pour répondre aux besoins d’hébergement des personnes dont nous avons la charge. En effet, sans logements à disposition, nous ne pouvons faire aboutir des actions qui restent alors au stade de projet. À cela s’ajoute le coût particulièrement élevé du locatif sur des territoires où le logement est en tension, générant des frais de gestion conséquents au détriment d’autres prestations. À partir de ce constat, l’association a décidé de se doter d’un immobilier propre en acquérant des biens qu’elle met à disposition des personnes prises en charge. Cette approche se conjugue avec des projets d’envergure menés en étroit lien avec des bailleurs sociaux pour la réhabilitation d’immeubles et leur prise en gestion avec des baux de longue durée. La première opération menée par l’association date de 2015 lorsqu’il a été décidé d’acheter le site de La Tour-en-Jarez dans la Loire, loué depuis 2012 et auparavant. Le site de cette ancienne maison de retraite est dédié au Centre d’Accueil de Demandeurs d’Asile (CADA) de la Métropole de Saint-Étienne avec une capacité d’accueil moyenne de 160 personnes. En 2021, des travaux de rénovation ont été lancés pour transformer les installations et créer de nouvelles chambres, en particulier 6 à destination de personnes à mobilité réduite. En 2018, l’association a acquis un ancien établissement pour jeunes handicapés situé à Saint-Thurin dans la Loire. D’une capacité d’accueil de 50 personnes, ce bâtiment s’inscrit dans un projet plus large à l’échelle du Canton de Boënsur-Lignon. En effet, la première installation sur ce canton s’est réalisée dans les locaux de l’ancien hôpital local qui fait aujourd’hui l’objet d’un projet de réhabilitation par le bailleur départemental Loire Habitat. Le CADA à la Tour-en-Jarez aujourd'hui Le projet de rénovation

Entraide Pierre Valdo • Rapport d’activité 2021 1.7 LA VIE ASSOCIATIVE 17 CHAP. I  L’association C’est en 1953 que quatre hommes et deux femmes rédigent les statuts d’une association loi 1901 fondée sur l’initiative de visiteurs et visiteuses de prison, avec l’active collaboration de l’assistante sociale de la maison d’arrêt de Grenoble, la prison SaintJoseph. Cette association prend pour nom « La Relève » et son but est d’apporter assistance morale et matérielle aux libérés définitifs ou conditionnels. Les locaux de l’association sont alors à Grenoble, 11 rue Charles Testoud, dans un bâti mis à disposition par la municipalité. En 1955, le foyer obtient l’agrément de Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS). Au début des années 80, un premier éducateur est recruté. Il est rejoint par un second éducateur en 1983. Progressivement, la typologie du public se modifie : les sortants de prison ne sont plus les seules personnes accueillies au centre. À partir de 1994, de nombreux changements font entrer La Relève dans une ère nouvelle. Après 40 années de fonctionnement en internat, l’accueil se fait désormais au sein de studios en ville. Il est alors nécessaire d’inventer un nouvel accompagnement social. Une éducatrice est recrutée afin de prêter main forte à l’équipe éducative. À partir de 1999, lors de la crise du Kosovo, La Relève intervient également dans le champ de l’asile. Pendant une décennie, elle est notamment en charge de la Structure de Premier Accueil pour Demandeurs d’Asile (SPADA) de l’Isère. L’association gère un nombre croissant d’établissements et de dispositifs (asile, insertion, urgence, service de repas). En 2014-2015, l’association emploie jusqu’à 70 professionnels. En juillet 2020, dans le cadre du rapprochement conduit entre les deux associations, un mandat de gestion est confié à l’Entraide Pierre Valdo pour assurer la direction opérationnelle de La Relève qui pilote de nombreuses activités d’accompagnement et d’hébergement (gestion de 243 appartements en diffus dans l’agglomération grenobloise avec des bureaux professionnels sur deux sites situés à Echirolles : « Octant » depuis 2009 et « Isard » depuis 2019. La Relève : 67 ans d’histoire 2021 a marqué le lancement concomitant d’opérations en vue d’une installation pérenne de l’association sur ce territoire. D’une part, à SaintThurin des travaux de rénovation portés par notre association augmenteront la capacité du site et le transformer pour une activité exclusivement dédiée à l’hébergement. D’autre part, les travaux sur l’ancien hôpital local de Boën-sur-Lignon ont démarré : le bâtiment réhabilité accueillera en 2023 sous l’égide de la mairie, une maison de santé et une maison des associations offrant des services à l’ensemble de la population résidente sur la commune et aux alentours ainsi que 87 demandeurs d’asile hébergés par notre association. En Vaucluse, l’association a abouti au cours de l’année 2021 à l’achat d’une ancienne résidence étudiante, où l’Entraide Pierre Valdo était présente depuis 3 ans en qualité de locataire, située en centreville d’Avignon, d’une capacité de 200 personnes. L’avantage de ce type de bien est de disposer d’une structure apte à héberger divers types de publics et d’offrir une réponse modulable aux besoins locaux. Cette acquisition marque la volonté de l’association de s’implanter durablement sur ce territoire qui représente aujourd’hui environ un quart de nos activités. Enfin, suite à la fusion opérée avec l’association La Relève, l’Entraide Pierre Valdo a repris un bâti à Échirolles (site «Octant ») qui accueille des bureaux pour les salariés. L’association poursuit le remboursement de l’emprunt contracté par La Relève pour l’acquisition du bien. En perspective, l’association compte poursuivre ses investissements immobiliers dans l’objectif d’améliorer la qualité de l’accueil des personnes hébergées et de pérenniser ses implantations dans les territoires d’intervention. En particulier, un projet est en cours de réflexion sur notre site d’Andrézieux-Bouthéon dans la Loire, de propriété de Loire Habitat, pour réaliser une nouvelle construction d’une capacité de 200 places.

18 Entraide Pierre Valdo • Rapport d’activité 2021 CHAP. 2  Les temps forts de l’année 2021 Si les aléas du Covid-19 ne sont pas encore totalement derrière nous, 2021 apparaît à bien des égards comme une année de relance et, quoi qu’il en soit, comme une étape importante dans le développement de l’association. Suite au processus de rapprochement engagé en 2020 au travers d’un mandat de gestion, l’Entraide Pierre Valdo et La Relève ont officiellement fusionné au 1er janvier 2021. Cette fusion a ouvert de nombreuses perspectives pour renforcer, toujours dans une logique d’amélioration, les actions d’accompagnement social et d’hébergement des publics vulnérables dans la Métropole de Grenoble et dans le département Isérois. 2 LES TEMPS FORTS DE L’ANNÉE 2021 2.1 ÉLÉMENTS DE CONTEXTE : LA REPRISE DE LA DEMANDE D’ASILE EN FRANCE ET LA STABILITÉ DU TAUX DE PROTECTION EN 2021 Plus largement, sur fond de reprise de la demande d’asile et de persistance de la situation sanitaire liée au Covid-19, l’Entraide Pierre Valdo est restée durant toute l’année 2021 présente et très active auprès des ménages et des personnes qui lui ont été confiés. Face à des besoins toujours prégnants, les pouvoirs publics ont ainsi renouvelé leur confiance dans l’association et dans sa capacité à proposer des solutions, y compris face à des situations inopinées : appui à la campagne de vaccination Covid-19, accueil de ressortissants afghans suite à l’évacuation de Kaboul en plein été, etc. L’Entraide Pierre Valdo a continué par ailleurs à consolider, pérenniser et développer ses établissements et dispositifs sur l’ensemble de ses territoires d’implantation en Auvergne-Rhône-Alpes - singulièrement en Isère suite à la fusion avec La Relève, en Provence-Alpes-Côte d’Azur - notamment dans les Bouches-du-Rhône, et en Occitanie avec l’implantation nouvelle de l’association dans le département du Gard. L’année 2021 a vu également le renforcement de la dynamique de l’association avec des projets innovants et des partenariats structurants menés au niveau local, (inter)régional et européen. Enfin, à l’occasion de la mise en place d’une nouvelle gouvernance à compter du 1er octobre 2021, le directeur général de l’association a réalisé sur plusieurs semaines une série de déplacements auprès de l’ensemble des pôles. Les rencontres et les échanges avec les équipes ont permis de tirer des enseignements de la période Covid-19 et surtout, de se projeter résolument vers l’avenir. En 2021, 121 554 demandes - mineurs compris - ont été formulées en Guichets Uniques de Demandes d’Asile (GUDA). Cela représente une hausse de 30,3% par rapport l’année précédente, marquée par le Covid-19, mais sans atteindre le nombre de demandes déposées en 2019 (151283). L’Afghanistan, la Côte d’Ivoire, le Bangladesh, la Guinée et la Turquie sont les premiers pays de provenance des premières demandes d’asile. L’Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides (OFPRA) et la Cour Nationale du Droit d’Asile (CNDA) ont prononcé 54094 décisions accordant un statut de protection (réfugié ou protection subsidiaire, hors mineurs accompagnants), soit une hausse de 62,9% par rapport à 2020. Le taux synthétique de protection (décisions de protection par rapport au nombre de demandes) s’établit à 39%. Crédit : iStock

Entraide Pierre Valdo • Rapport d’activité 2021 19 CHAP. 2  Les temps forts de l’année 2021 2.1.1 La demande d’asile (OFPRA & CNDA) Source : ministère de l’Intérieur, Direction Générale des Étrangers en France (DGEF) 0,0% 5,0% 10,0% 15,0% 20,0% 25,0% 30,0% 35,0% 40,0% 0 25 000 50 000 75 000 100 000 125 000 150 000 Demandes et attribution de l'asile, taux synthétique de protection depuis 2003 Attributions de l'asile hors mineurs accompagnants (Ofpra et CNDA) Demandes d'asile hors mineurs accompagnants Taux synthétique de protection hors mineurs accompagnants Évolution dans le temps (depuis 2003) On constate en 2021 une reprise du nombre de demandes d’asile et des décisions prises à ce sujet avec 104577 premières demandes et 16977 demandes de réexamen formulées en GUDA. Il faut ajouter 12931 demandes formulées par ailleurs, notamment à la suite de la requalification de procédures, Dublin & réinstallation notamment. Au niveau de l’OFPRA En 2021, 103011 demandes ont été enregistrées à l’OFPRA soit une hausse de 6,8% par rapport à 2020. On note par ailleurs une forte augmentation des décisions prises (+ 55,4% = 139513 décisions, niveau jamais atteint par l’Office par le passé), tout comme une hausse encore plus marquée des décisions d’accord (+ 70,8% = 35 636, contre 20 866 en 2020). Au niveau de la CNDA Concernant la CNDA, ce sont 68 403 décisions qui ont été prises, soit + 62,8% par rapport à 2020 dont 15112 annulations (accords de protection en seconde instance). À cela s’ajoutent 3346 protections accordées par l’OFPRA à des mineurs à la suite d’annulation prononcées par la CNDA pour des majeurs accompagnants. Un taux de protection qui reste stable Le total des décisions d’accord (OFPRA + CNDA) en 2021 s’élève à 54 094, soit une hausse de 62,9 % par rapport à 2020. Comme indiqué plus haut, le taux synthétique de protection est de 39,0 %, quasi-stable (+ 0,1 point).

20 Entraide Pierre Valdo • Rapport d’activité 2021 CHAP. 2  Les temps forts de l’année 2021 2.1.2 Les principaux pays de provenance en 2021 En 2021, les premiers pays de provenance des primo-demandeurs d’asile en GUDA furent l’Afghanistan, la Côte d’Ivoire, le Bangladesh, la Guinée et la Turquie. La Géorgie figurait à nouveau dans le classement des 10 premiers pays concernés. 2.2 L’IMPLICATION DE L’ASSOCIATION DANS LA GESTION DE LA SITUATION SANITAIRE COVID-19 Dès l’émergence de la crise sanitaire au printemps 2020, l’Entraide Pierre Valdo avait déjà su répondre avec réactivité à des besoins nouveaux et urgents. Après l’ouverture de places de Centres d’Hébergement Spécialisé (CHS) pour malades non graves du Covid-19 sur plusieurs départements, l’association a été sollicitée tout au long de l’année 2021 pour mettre sur pied de nouvelles actions dans le champ sanitaire, singulièrement en Vaucluse. la gestion de la Cellule territoriale d’Appui à l’Isolement (CTAI) en Vaucluse Dans le cadre de la stratégie « Tester-Alerter-Protéger », les pouvoirs publics ont cherché à faciliter l’isolement des personnes dès l’apparition des premiers symptômes en proposant de façon systématique un soutien adapté. À partir de fin janvier 2021, l’association a ainsi assuré en Vaucluse les fonctions d’accompagnement social, matériel et psychologique de la CTAI créée en 2020 par la préfecture. Cet appui consiste à proposer : un hébergement temporaire permettant aux personnes d’être isolées afin de ne pas contaminer les membres de leur entourage ; un service de portage de repas / courses à domicile / médicaments ; des solutions de garde d’enfants ou de proches ; une aide à la réalisation de démarches administratives ; un accompagnement lié à des difficultés résultant de la perte de revenus ; un soutien psychologique. La CTAI est opérationnelle 7 / 7. Elle se charge de mettre en relation les personnes malades avec les interlocuteurs susceptibles de répondre à leurs besoins. La CTAI 84 gérée par l’Entraide Pierre Valdo a reçu la visite de M. le préfet de Vaucluse le 12mars 2021. FOCUS Turquie Géorgie Afghanistan Pakistan Bangladesh Guinée Albanie 4 917  + 148 % 5 001  + 63 % 4 606  + 159 % 6 232  + 36 % 3 740  + 5 % 16 126  + 62 % Côte d'ivoire Source : ministère de l’Intérieur, DGEF. Évolution entre 2020 et 2021 6 268  + 35 % 5 286  + 13 % Part des 10 nationalités en 2021 : 56 %, soit +6,3 points

Entraide Pierre Valdo • Rapport d’activité 2021 21 CHAP. 2  Les temps forts de l’année 2021 La participation à la montée en capacité et au fonctionnement du grand centre de vaccination départemental en Vaucluse Dans le cadre de l’accélération de la campagne de vaccination en France, le gouvernement a décidé au printemps 2021 la mise en place rapide de Grands Centres de Vaccination (GCV). En Vaucluse, les services de l’État ont ainsi demandé à l’association, qui gérait déjà avec succès un CHS et la CTAI, de participer à la création et au fonctionnement dans la durée du centre de vaccination départemental ouvert en Avignon à compter d’avril. Le centre est piloté par le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS). Dans le cadre de la coordination et de la répartition des rôles entre les différents acteurs (SDIS, département, ARS, etc.), l’Entraide Pierre Valdo a été missionnée pour :  Produire chaque jour :  l e planning des rendez-vous à partir de la plate-forme MAÏÏA remplie en ligne par les bénéficiaires et par les standardistes du département ;  le planning des soignants volontaires.  Assurer, dans la durée, le lien avec les personnels de santé de Vaucluse qui participent à l’action.  Commander quotidiennement les doses de vaccins nécessaires.  Sur le site du GCV, assurer une présence permanente pour participer à la vie courante et à la fluidité des accueils. Le fonctionnement a été ajusté au fur et à mesure de la montée en capacité du centre qui accueille jusqu’à 1000 personnes par jour. les centres de vaccination éphémères En parallèle du GCV, l’association a participé durant l’été 2021 au fonctionnement d’un centre de vaccination ouvert temporairement pour le temps du Festival d’Avignon, dans des locaux mis à disposition par l’Université. Ce centre a reçu la visite de Mme la ministre de la Culture le 5 juillet 2021. Un autre centre a été mis en œuvre dans les locaux de l’Université d’Avignon pendant un mois, à l’occasion de la rentrée. Il a fait l’objet d’une visite de Mme la ministre de l’Enseignement supérieur le 2 septembre 2021. Enfin, toujours dans le cadre de ces missions d’intérêt général, l’Entraide Pierre Valdo est intervenue dans le fonctionnement d’un 4e centre de vaccination. Dans la zone commerciale d’Avignon Courtine, un centre éphémère a ainsi permis de faciliter l’accès à la vaccination de publics précaires présents dans ce secteur. FOCUS FOCUS

22 Entraide Pierre Valdo • Rapport d’activité 2021 CHAP. 2  Les temps forts de l’année 2021 2. 3 L’ACCUEIL DE RESSORTISSANTS AFGHANS DANS L’AGGLOMÉRATION GRENOBLOISE (OPÉRATION APAGAN) Grâce à lamobilisation conjointe de l’équipe du pôle Innovation / Développement / Communication (IDC) et de salariés du pôle Isère (CADA / HUDA / CPH) qui se sont portés volontaires, l’Entraide Pierre Valdo a été en capacité d’accueillir, de rassurer et d’accompagner pendant environ deux semaines ces ménages très vulnérables, parfois francophones ou anglophones, qui ont été pris en charge avec succès dans des délais extrêmement contraints. En lien avec la direction territoriale de l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII), les ressortissants afghans ont pu passer très vite en GUDA pour que leur situation individuelle puisse être étudiée en urgence. La grande majorité des ménages a été réorientée dans le Dispositif National d’Accueil (DNA), en Isère et dans d’autres départements limitrophes. Certaines personnes ont pu rejoindre des proches résidant déjà en France avec le statut de Bénéficiaire de la Protection Internationale (BPI). Cette action a pu susciter l’intérêt des médias nationaux et locaux mais la nécessité impérieuse de protéger les personnes supposait de mener ces accueils avec une grande discrétion et en coordination très étroite avec les services de l’État en Isère. Le 29 novembre à Paris, la Délégation Interministérielle à l’Accueil et à l’Intégration des Réfugiés (DIAIR) a organisé une rencontre conviviale avec les opérateurs impliqués dans cette opération pilotée nationalement. À cette occasion, M. le préfet délégué interministériel et Mme la directrice de l’asile de la DGEF ont eu l’occasion de remercier plus spécialement l’action et la réactivité de l’Entraide Pierre Valdo et de ses professionnels. Cette action illustre de façon exemplaire les valeurs, le sens de l’engagement et les compétences qui sont développées dans l’association par ses équipes au sein des pôles opérationnels et du siège.  La poursuite de la structuration de l’Entraide Pierre Valdo sur ses pôles et territoires d’implantation.  La consolidation du maillage des établissements et dispositifs afin de renforcer et pérenniser les équipes et de favoriser les synergies dans les différents domaines d’expertise de l’association.  La poursuite des actions portées pour innover dans les projets, dynamiser l’intégration des réfugiés et développer les partenariats structurants ou locaux. Fin août 2021, l’association a été sollicitée par les services de l’État afin de participer à l’opération APAGAN consistant à l’évacuation de ressortissants afghans de Kaboul vers la France. Elle a ainsi accueilli, dans la nuit du 24 au 25 août, 42 afghans à l’aéroport de Roissy puis en hébergement hôtelier dans l’agglomération grenobloise. 2. 4 LA CONSOLIDATION DES DISPOSITIFS EXISTANTS ET LE DÉVELOPPEMENT D’ACTIVITÉS INNOVANTES Tout au long de l’année 2021, l’association s’est concentrée sur les grands objectifs identifiés pour renforcer ses activités et ce, au service des différents publics qui lui sont confiés. Les efforts principaux ont porté sur :

Entraide Pierre Valdo • Rapport d’activité 2021 23 CHAP. 2  Les temps forts de l’année 2021 2.4.1 Panorama des nouveautés en 2021  A ssurer la reprise de l’ensemble des activités de La Relève en Isère (cf. infra).  R enouveler et étendre les agréments octroyés par l’État pour les activités qui relèvent de l’Ingénierie Sociale, Financière et Technique (ISFT) et de l’Intermédiation Locative / Gestion Locative Sociale (IMLGLS). Pour les 5 années à venir, l’association dispose dès lors de ces agréments dans les deux régions ARA et PACA sur les départements suivants : Ardèche, Loire, Haute-Loire, Rhône, Isère, Vaucluse et Bouches-du-Rhône).  D oubler la capacité d’accueil du Centre d’Accueil et d’Examen des Situations (CAES) à Grenoble : passage de 50 à 100 places.  P articiper dans la Loire au renforcement du parc du DNA en permettant par ailleurs un meilleur équilibre géographique : + 30 places en Centre d’Accueil pour Demandeurs d’Asile (CADA) à Saint-Didier-surRochefort et + 30 places d’Hébergement d’Urgence pour Demandeurs d’Asile (HUDA) dans l’arrondissement de Montbrison.  T ransformer dans la Loire les 30 places du Dispositif d’Orientation et d’Hébergement Spécialisé (DOHS) en HUDA.  R enforcer le service IML de l’association dans la Loire, avec désormais 25 appartements soit + 6 nouveaux appartements via des baux privés.  A ccroitre sensiblement le nombre de places agréées HUDA dans les Bouches-du Rhône : passage de 163 à 402 places.  D oubler la capacité d’accueil de la Maison d’Enfants à Caractère Social (MECS) généraliste en Vaucluse : agrément pour ouvrir 2 nouvelles unités de 6 places chacune dans le cadre de la protection de l’enfance généraliste. Depuis lors, l’établissement offre ainsi un total de 24 places MECS généralistes (4 unités de 6 enfants / jeunes) en plus des places MECS Mineurs Non Accompagnés (MNA).  É tendre le projet Autonomie Insertion Logement Emploi (AILE) 42 à la Haute-Loire : l’action AILE 43 a débuté en octobre 2021.  Concevoir et lancer le projet innovant MATER 42 avec 21 places dans l’agglomération stéphanoise dédiées aux femmes enceintes ou en postaccouchement et à leurs enfants.  Développer dans le département du Gard une nouvelle action d’Accompagnement Global pour l’Intégration des réfugiés vers le Logement : dispositif AGIL 30.  Réaliser dans les Bouchesdu-Rhône le diagnostic pré-opérationnel en vue du déploiement du programme d’Accompagnement Global et Individualisé pour l’intégration des Réfugiés (AGIR) 13 vers le logement et l’emploi durables.  Continuer à assurer la coordination, dans les régions AURA et PACA, de la réinstallation des BPI (programme non permanent) tout en renforçant les partenariats afférents (ex : portage d’un consortium d’opérateurs en AURA.  Poursuivre la réinstallation HautCommissariat aux Réfugiés (HCR) avec le dispositif RéPI en HauteLoire.  Équiper en ordinateurs portables et former 150 BPI dans le cadre du projet NUM’R d’inclusion numérique financé par la DIAIR.  Obtenir des premiers financements innovants pour le projet d’écomobilité « 2 roues vertes pour l’emploi » en Haute–Loire : 1re subvention obtenue du Crédit Agricole Loire / Haute-Loire.  Développer avec la Métropole de Lyon un projet sur la commune de La Mulatière (site « L’Armoise ») afin de pouvoir mobiliser, début 2022, 30 places BPI pour le Centre Provisoire d’Hébergement (CPH) 69 et 20 places pour le dispositif MNA du Rhône : ce projet sera mené jusqu’à fin 2023, date à laquelle le bâti devra être rendu au bailleur GrandLyon Habitat.

24 Entraide Pierre Valdo • Rapport d’activité 2021 CHAP. 2  Les temps forts de l’année 2021 L’année 2021 correspond aussi à la fin de la réinstallation menée en Lozère (site de Villefort fermé fin octobre) et à la fin des accompagnements du programme ACZI (3 ménages de femmes yezedi et leurs enfants). En collaboration avec ACZI, l’Entraide Pierre Valdo a par ailleurs été associée à une rencontre organisée le 26 mai 2021, à Paris au ministère de l’Intérieur par Mme la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, en lien avec Nadia Mourad, prix Nobel de la paix 2018. En fin d’année 2021, l’association a également opéré la fermeture de 50 places d’urgence hôtelières mobilisées alors sur le site Paris-Nice à Grenoble. Ce mouvement accompagne les efforts portés par l’association pour réduire la part des dispositifs hôteliers au profit des activités d’hébergement permettant d’enclencher et de mener un travail d’insertion. les activités de La Relève reprises en Isère au 1er janvier 2021 Activités de La Relève au moment de la fusion :  U n CHRS insertion (26 hommes isolés).  U n hébergement d’insertion hors CHRS (6 ménages).  U n dispositif d’intermédiation Locative - IML (30 ménages accompagnés).  U n CHRS urgence (14 places pour familles avec enfants).  U n Centre Hébergement d’Urgence pérenne (165 places).  U n CPH de 50 places.  U n CADA de 100 places.  3 40 places HUDA.  U n partenariat avec l’HUDA AFPA de Pont de Claix pour l’accompagnement de 35 demandeurs d’asile (isolés). Cette reprise des activités s’est accompagnée notamment par : l’équipement des salariés en téléphonie et informatique ; l’augmentation et le renouvellement de la flotte de véhicules ; un rééquilibrage de l’encadrement de proximité ; la mise en place de formations collectives, etc. Aujourd’hui, l’association et son pôle Isère continuent le travail sur les outils et les procédures ainsi quesur l’harmonisationdes pratiques : accompagnement global, visites à domicile (VAD), etc. Malgré la situation sanitaire liée au Covid-19, il s’agit, enfin, de saisir aussi toutes les opportunités qui permettent de renforcer la culture commune au sein des différentes équipes de l’Entraide Pierre Valdo dans le département isérois. le département du Gard, nouveau territoire d’implantation de l’association En appui des services de l’État, l’association a débuté à l’automne 2021 une nouvelle activité dans le département du Gard, en région Occitanie. En articulation avec le Service Intégré de l’Accueil et de l’Orientation du Gard (SIAO 30) et en mobilisant l’ensemble des leviers et dispositifs existants (résidences sociales, foyers de jeunes travailleurs, colocations, mobilisation du parc privé, etc.), l’objectif est de faciliter le relogement des réfugiés sur le territoire gardois. Le dispositif AGIL 30 (Accompagnement Global pour l’Intégration des réfugiés vers le Logement) avec une capacité initiale pour 50 BPI), est destiné en priorité aux BPI vulnérables qui nécessitent un travail spécifique pour garantir l’entrée et le maintien dans le logement : jeunes de moins de 25 ans, personnes isolées, situations de handicap, etc. FOCUS FOCUS L'animation de la Coordination Réfugiés RhôneAlpes-Auvergne (CORRA) et la participation à la concertation menée autour du Schéma Régional d’Accueil des Demandeurs d’Asile et des Réfugiés (SRADAR) 2021-2023 L’Entraide Pierre Valdo porte de longue date l’animation et la coordination de la CORRA, qui a pu répondre en 2021 aux attentes des services de l’État en région (SGAR) dans le cadre de la préparation du « SRADAR 2021-2023 ». La CORRA a ainsi été invitée pour prendre connaissance du projet de schéma, en débattre et le proposer aux membres de la Coordination pour avis. Après concertation, une partie des membres s’est mobilisée pour représenter les opérateurs dans la Commission de concertation du SRADAR qui s’est tenue le 1er décembre 2021 pour valider ledit schéma. La CORRA était représentée par son coordonnateur.

Entraide Pierre Valdo • Rapport d’activité 2021 25 CHAP. 2  Les temps forts de l’année 2021 le projet MATER 42 pour des femmes en pré- ou postmaternité sans solution de logement ou d’hébergement Suite à un appel à projets national décliné dans la Loire par la Direction Départementale de l’Emploi, du Travail et des Solidarités (DDETS) 42, l’association a ouvert à Saint-Étienne un dispositif innovant de 21 places en diffus. Les places sont destinées à l’accueil et à l’hébergement pour une durée limitée des femmes en pré et post-accouchement, sans domicile fixe, qui ont été signalées pour leur vulnérabilité. Ces places peuvent aussi être amenées à accueillir les éventuels conjoints et fratries. Elles s’adressent en priorité aux femmes avec nourrisson(s) et aux femmes enceintes non prises en charge par l’hébergement généraliste ou spécialisé. Le pôle 3 de l’association a été chargé de piloter le dispositif MATER 42 dont les bureaux sont localisés sur le site « Colette » à Saint-Étienne. Le Projet NUM’R d’inclusion numérique des BPI mené avec le soutien de la DIAIR Suite à un appel à projets national, l’association a été retenue fin 2020 par la DIAIR pour développer un projet innovant sur 12 mois, de décembre 2020 à novembre 2021. Le projet NUM’R avait pour objectif de renforcer l’inclusion numérique des BPI, au service d’une intégration réussie en France. Concrètement, le projet a permis d’équiper, de former et d’apporter une assistance sur mesure à 150 réfugiés sur 7 départements (Rhône, Loire, Haute-Loire, Isère, Ardèche, Lozère, Vaucluse). NUM’R s’adressait aux réfugiés hébergés en CPH mais aussi aux BPI des autres dispositifs d’intégration. Dans le cadre d’un contrat individuel d’accompagnement, les bénéficiaires ont pu accéder à du matériel performant, reconditionné et acquis à tarif solidaire auprès d’un partenaire écocitoyen & écoresponsable : Grâce à l’engagement et à l’enthousiasme de jeunes Volontaires du Service Civique (VSC) mobilisés pour NUM’R au sein des CPH, le projet a renforcé l’association dans sa volonté de lutter contre la fracture numérique. Ainsi, avec l’appui du pôle IDC, les VSC ont réalisé ensemble un blog-ressources innovant. Conçu pour les BPI, ce site internet pourra servir plus largement au développement de nouvelles actions dans ce domaine crucial pour l’intégration et l’insertion (apprentissage en ligne du français, autonomie dans les démarches administratives de plus en plus souvent dématérialisées, meilleur accès à la formation et à l’emploi, etc.). 2.4.2 Focus sur des projets innovants développés en 2021 Réalisation d’un diagnostic pré-opérationnel dans la perspective du déploiement d’un programme AGIR dans les Bouches-du-Rhône Dans le cadre d’un appel à projets de la DDETS 13, l’association a été retenue fin octobre 2021 pour produire dans des délais contraints le diagnostic pré-opérationnel du déploiement du futur programme AGIR dans le département des Bouches-duRhône (durée du projet : 2 mois). Pour cette mission d’étude contextualisée, l’Entraide Pierre Valdo s’est appuyée sur des compétences spécifiques en faisant appel à trois universitaires. Une restitution a ensuite été produite à l’endroit de l’ensemble des parties prenantes.

26 Entraide Pierre Valdo • Rapport d’activité 2021 CHAP. 2  Les temps forts de l’année 2021 2.5 UNE DÉMARCHE PARTENARIALE TRÈS ACTIVE ET À PLUSIEURS NIVEAUX 2.5.1 Conférence annuelle tripartite de l’UNHCR sur la réinstallation (juin 2021) Dans le cadre de la Conférence annuelle tripartite du HCR sur la réinstallation (ATCR), organisée les 23-24 et 28 juin 2021 par le Conseil Suisse, l’Entraide Pierre Valdo a participé à la préparation et à la session d’échanges sur les enjeux du développement des voies complémentaires comme mode d’accueil additionnel et complémentant la réinstallation. La contribution de l’association s’est réalisée en partenariat avec Forum Réfugiés-COSI, la Fédération de l’Entraide Protestante (France), la Fédération des Églises Évangéliques (Italie) et Caritas Italie. Cet événement a permis aux acteurs et parties prenantes d’échanger sur l’expérience de la réinstallation, du parrainage citoyen et des couloirs humanitaires. Les consultations annuelles ATCR constituent le forum multilatéral le plus important pour l’UNHCR, les États, le secteur privé, le monde universitaire, les organisations non gouvernementales (ONG) et les réfugiés afin de discuter et d’avancer sur les questions et les enjeux relatifs à la réinstallation des réfugiés. 2.4.2 Focus sur des projets innovants développés en 2021 (suite) Construction d’un projet partenarial d’écomobilité en Haute-Loire L’association a été sollicitée par des partenaires locaux en HauteLoire dans le cadre d’un projet innovant s’inscrivant dans la filière des contrats d’économie d’énergie portée par le ministère de la Transition écologique. Le projet global « 2 roues vertes pour l’emploi » est ainsi en cours de développement pour répondre à un besoin du tissu économique local et pallier le manque de mobilité. Pour l’association, il s’agit de développer un service d’utilité sociale et environnementale portant sur les axes suivants :  Faciliter la mobilité à 2 roues pour les réfugiés et l’ensemble de la population sur les territoires où est implantée l’association en HauteLoire.  Favoriser l’inclusion professionnelle des demandeurs d’emploi, dont les réfugiés, en lien avec les partenaires de l’insertion.  Promouvoir l’égalité d’accès à la mobilité sur le territoire.  Établir un partenariat pour une alternative à la mobilité en période hivernale où la pratique du 2 roues est délicate.  Développer le « multimodal » (train + scooters ou vélo-électrique).  Participer au développement de la mobilité verte du quotidien et favoriser ainsi l’insertion des personnes dans leur environnement local.  Renforcer la coopération entre partenaires locaux en matière d’actions innovantes d’écomobilité. La construction du projet se poursuit activement. Les municipalités d’Yssingeaux et de Retournac ont donné leur accord pour devenir partenaires actifs de cette action qui met l’association en lien avec de nombreux acteurs intéressés pour promouvoir et soutenir la démarche. Fin 2021, l’association a reçu un premier financement suite à un appel à projets du Crédit Agricole Loire-Haute-Loire. Une remise de prix a été organisée dans ce cadre le 17 novembre 2021 à Yssingeaux. Une fois le projet lancé en HauteLoire, l’Entraide Pierre Valdo espère pouvoir l’essaimer sur d’autres territoires ruraux où elle accueille des publics avec des besoins de mobilité. En lien avec ce projet, le réalisateur d’un documentaire* consacré à l’approche durable d‘un « vivre autrement » a souhaité remettre à l’association un chèque de 176 euros, somme récoltée lors de la projection du film à Yssingeaux, afin de récompenser notamment l’approche en économie circulaire de notre action. (*) Documentaire Chemins de travers disponible sur la plateforme associative IMAGO

RkJQdWJsaXNoZXIy NTY3Nzg=